Fonds SAU - SAUGEY Marc-Joseph

Genève. Tour de Rive Genève. Quai Gustave Ador no 28 Genève. Sécheron. Bâtiment des électrodes Genève. Hôtel du Rhône Genève. Malagnou Parc Genève. Mont-Blanc Centre Genève. Terreaux-Cornavin Genève. Miremont-le-Crêt Genève. Avenue du Mail no 1. Ciné CIR (cinéma Manhattan) Genève. Cendrier Centre Espagne. Barcelone. Winterthur Pregny-Chambésy. Villa pour S.I. Rives de Pregny Genève. Eaux-Vives. N.S. Ador S.A. Fichier 1 01.pdf Fichier 6 01.pdf Fichier 7 01.pdf Fichier 34 01.pdf Fichier 89 01.pdf Façade sur cinéma (annulé) Façade sur cinéma Détail revêtement de la dalle Dallage sur terrasse côté Chantepoulet 1396_perspective.pdf Fichier 242 01.pdf Fichier 243 01.pdf Fichier 277 01.pdf Fichier 328 01.pdf Fichier 450 01.pdf Fichier 451 01.pdf Fichier 452 01.pdf Fichier 716 01.pdf Fichier 761 01.pdf Fichier 762 01.pdf Fichier 763 01.pdf Fichier 764 01.pdf Fichier 765 01.pdf Fichier 766 01.pdf Fichier 767 01.pdf Fichier 768 01.pdf Fichier 769 01.pdf Fichier 770 01.pdf Fichier 771 01.pdf Fichier 772 01.pdf Fichier 773 01.pdf Fichier 774 01.pdf Fichier 775 01.pdf Fichier 776 01.pdf Fichier 777 01.pdf Fichier 778 01.pdf Fichier 779 01.pdf
Résultats 1 à 50 sur 3248 Afficher tout
Original Document numérique not accessible

Zone d'identification

Cote

CH CH-000419-1 SAU

Titre

SAUGEY Marc-Joseph

Date(s)

  • 1908-1971 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

60 ml. Documents graphiques, écrits et argentiques

Zone du contexte

Nom du producteur

(1908-1971)

Notice biographique

Naissance 1908 à Collonge-Bellerive, études au Technicum à Genève, diplôme d'architecte en 1926 ; à partir de 1931 membre du Groupe pour l'architecture nouvelle à Genève, le GANG ; entre 1933 et 1940, collaboration avec Louis Vincent, René Schwertz et Henri Lesemann dans l'Atelier d'architectes. En 1941, il ouvre son propre bureau d'architecture qui prend rapidement de l'ampleur dans le contexte genevois, après 1954, son activité devient internationale. Il est un des membres influent de la Commission d'urbanisme de Genève, promoteur entre autre du projet URBAT, d'un projet de traversée de la Rade et d'un projet d'une ville nouvelle entre Genève et Lausanne. D'avril 1961 à l'automne 1970, Saugey est professeur à l'Ecole d'architecture de l'Université de Genève, il dirige l'atelier d'urbanisme, puis à partir de 1966 également l'atelier d'architecture de 1ère année. Il est également membre de l'UIA, où il joue un rôle important dans diverses commissions. Avec Alberto Sartoris et l'éditeur Anthony Krafft, il a largement contribué à la publication de la revue Architecture, Formes et Fonctions, entre 1954 et 1971. Marc-Joseph Saugey est mort en janvier 1971 à Genève

Histoire archivistique

Don de Madame Suzanne Kherlakian-Saugey en 1987.

Source immédiate d'acquisition ou de transfert

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Ce fonds recouvre toute l'activité de Joseph-Marc Saugey de 1930-1970. Architecte d'avant-garde, figure marquante de l'architecture et de l'urbanisme de Genève, la reconnaissance de la valeur exceptionnelle de son œuvre commence à trouver écho dans les milieux professionnels et scientifiques. Aujourd'hui la menace d'une disparition rapide de son œuvre est grande. La sauvegarde de ses archives est d'autant plus nécessaire. Les projets les plus importants à Genève sont : Tour de Rive (1934-1938, logements) ; Hôtel du Rhône (1947-1950) ; Malagnou-Parc (1948-1951, logements) ; Terreaux-du-Temple (1951-1955, immeuble multifonctionnel) ; Mont-Blanc Centre et cinéma Plaza (1951-1954, immeuble multifonctionnel) ; Miremont-le-Crêt (1953-1957, logements) ; Gare Centre (1954-1957, immeuble multifonctionnel); Le cinéma Manhattan (1955-1957). Dans d'autres pays : l'Hôtel d'Ankara (1956-1958) ; divers projets en Espagne à Giverola, sur la Costa-Brava (1960-1967) et des bâtiments administratifs notamment pour la Winterthur à Barcelone (1961-1964).

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Fermé.

Mode de classement

L'unité de traitement est le projet. Les projets sont numérotés par ordre chronologique, ils sont classés dans l'inventaire par adresse. Un projet peut comprendre trois supports différents : les documents graphiques : esquisses, calques, contre calques ou tirages (11.500 documents pour tout le fonds). Tous les documents graphiques ont été inventoriés à la pièce, microfilmés et mis à plat ; les documents écrits : documents divers, pièces comptables, correspondance, coupures de presse, documentation et les documents photographiques : photographies de chantier, photographies des projets réalisés (d'époque et plus tardifs)

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Restrictions conformément au droit d'auteur et aux droits attachés à la personnalité. Consultation limitée à la salle de consultation.

Conditions de reproduction

Langue des documents

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Mots-clés

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Mots-clés - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision, de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Document numérique (Matrice) zone des droits

Document numérique (Référence) zone des droits

Document numérique (Vignette) zone des droits

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Genres associés

Lieux associés